Transfert en cours..., vous êtes sur le "nouveau" serveur data.abuledu.org dont l'hébergement est financé par l'association abuledu-fr.org grâce à vos dons et adhésions !
Vous pouvez continuer à soutenir l'association des utilisateurs d'AbulÉdu (abuledu-fr.org) ou l'association ABUL.
Suivez la progression de nos travaux et participez à la communauté via la liste de diffusion.

Votre recherche ...

Nuage de mots clés

Dessins et plans | Architecture -- Dessins et plans | Villes -- Plans | Urbanisme | Urbanisme -- Dessins et plans | Antiquités romaines | Sébastien Le Prestre de Vauban (1633-1707) | Caricatures et dessins humoristiques | Fortifications -- France | Plans de villes | Dessins d'enfants | Géométrie | Châteaux-forts | Architecture médiévale | Politique et gouvernement -- Caricatures et dessins humoristiques | Cartes anciennes | Plans inclinés | Antiquités | Pyramides | Bibliothèques | ...
Le second monstre de Julien. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a214ac-le-second-monstre-de-julien

Le second monstre de Julien

Super Héros, couverture de l'album d'Odysseus (décembre 2013) : le second monstre de Julien.

Maison d'Olynthe. Source : http://data.abuledu.org/URI/5291ae75-maison-d-olynthe

Maison d'Olynthe

Plan schématique de la disposition des pièces du rez-de chaussée d'une maison d'Olynthe, d'après les plans d'étude de l'ouvrage de M.-C. HELLMAN. Les maisons de la cité grecque d'Olynthe permettent d'appréhender les bases de l'architecture domestique grecque. À cette période se développe une véritable réflexion sur l'organisation de la ville, sa rationalisation en un ensemble souple et fonctionnel et ceci avant sa fondation. Olynthe est une ville de la Grèce qui fut détruite au Ve siècle av. J.-C. par les Perses. Quand la ville fut reconstruite peu après, c'est dans l'idée d'une "ville nouvelle" totalement créée selon les principes des philosophes en la matière. Il s'agit donc d'un urbanisme modèle respectant tous les besoins d'une ville et le confort des habitants. Les caractéristiques de l'architecture de la maison d'Olynthe nous apportent donc des informations primordiales sur les grandes tendances architecturales, la pensée, l'élaboration technique et artistique d'alors. Le schéma de la maison d'Olynthe va faire école. On retrouvera les éléments présents ici dans toutes les villes de la Grèce.

Maison de Délos. Source : http://data.abuledu.org/URI/5291b15f-maison-de-delos

Maison de Délos

Plan schématique de la disposition des pièces du rez-de chaussée d'une maison délienne. Les maisons de l'ile de Délos donnent une image précise de l'habitation privée hellénistique. Les maisons forment la grande majorité des édifices exhumés à Délos dans un bon état de conservation. Les demeures privées du IIème au Ier siècles av. J.-C. forment la grande majorité des édifices exhumés à Délos et constituent une des principales originalités archéologique de l'île. La "Maison délienne" n'est pas originale dans sa part d'innovation. En effet il s'agit bien d'une maison de type grec avec sa cour et ses pièces en uniformité avec le monde grec. La divergence tient dans la multiplication des variantes par rapport à ces canons et l'extraordinaire diversité des techniques employées conjointement. L'urbanisme de Délos apparaît comme le domaine de l'invention individuelle affranchie de toute réglementation, à la grande différence des cités grecques "classiques" d'alors, comme Olynthe, bâties sur plan hippodaméen. La ville de Délos combine, diversité des plans, diversité des hauteurs des maisons, diversité des couvrements. Les demeures les plus riches voisinaient avec les plus simples. Les quartiers n'étaient ni spécialisés par la fortune ni par l'appartenance ethnique.

Maquette de l'ancienne capitale du Japon. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f634d-maquette-de-l-ancienne-capitale-du-japon

Maquette de l'ancienne capitale du Japon

Maquette de Heian-kyō, ancienne capitale du Japon, au VIIIème siècle.

Marianne en Méduse. Source : http://data.abuledu.org/URI/55c0e2ed-marianne-en-meduse

Marianne en Méduse

15 mai 2015 : "Que vous ayez quelque chose à cacher ou pas, cette loi va nous enlever la possibilité d’une vie privée sur le net et faire reculer notre société comme jamais auparavant." Traduction de la légende anglaise : La guerre, c'est la paix. La liberté, c'est l'esclavage. L'ignorance c'est la force. George Orwell, Big Brother, 1984.

Nourson-0. Source : http://data.abuledu.org/URI/513ba8a5-nourson-0

Nourson-0

Nourson-0, par Christelle Catarina, scénario de Benjamin Rabier (1864-1939) : décor de "Mauvais calcul". Nourson sort de son hivernation dans la tanière de ses parents.

Palais du rez-de-chaussée de l'Élysée. Source : http://data.abuledu.org/URI/53e339a4-palais-du-rez-de-chaussee-de-l-elysee

Palais du rez-de-chaussée de l'Élysée

Plan du rez de chaussée du Palais de l'Élysée : 1) Terrasse, 2) Salon d’argent, 3) Salle à Manger, 4) Bibliothèque, 5) Salon bleu, 6) Salon des Cartes, 7) Salle des fêtes, 8) Salon Murat, 9) Salon des Aides de camps, 10) Salon des ambassadeurs, 11) Salon Pompadour, 12) Salon des portraits, 13) Salon Cléopâtre, 14) Escalier Murat, 15) Vestibule d’honneur, 16) Salon des tapisseries, 17) Jardin d‘hiver, 18) Salon Napoléon III.

Parc des Promenades à Alençon. Source : http://data.abuledu.org/URI/51d0a4eb-parc-des-promenades-a-alencon

Parc des Promenades à Alençon

Parc des Promenades à Alençon (Orne).

Perspective et point de fuite. Source : http://data.abuledu.org/URI/50c4dce9-perspective-et-point-de-fuite

Perspective et point de fuite

Dans le cadre de la représentation de la réalité en perspective conique, un point de fuite est un point imaginaire destiné à aider le dessinateur à construire son œuvre en perspective. La dénomination point de fuite est celle utilisée en dessin. Les géomètres, dans le cadre de la conception projective de l'espace dégagée à partir des propriétés des représentations en perspectives coniques, les appellent points à l'infini. À chaque direction de l'espace est associé un point de fuite.

Petite fille à la mode chibi. Source : http://data.abuledu.org/URI/5291256f-petite-fille-a-la-mode-chibi

Petite fille à la mode chibi

Petite fille à la mode chibi : En occident, un chibi est un enfant ou un bébé ou la version « jeune » d'un personnage d'anime de manga. Quelques fois, le mot chibi est associé avec un nom de personnage pour dénoter la version enfant du personnage (exemples : Chibi Vegeta, Chibi Marik, Chibi Sailor Moon, et Chibi Sonic). Les chibis sont connus pour parler avec une voix de très petit enfant, pour avoir de grands yeux de chien en peluche et pour être malfaisants. Les chibis tendent à ne pas avoir de doigts, leurs mains ressemblent à ceux d'une poupée en tissu ou semblent être recouvertes par des moufles. Lorsqu'ils ont des doigts, ceux-ci ressemblent à ceux d'un bébé. Les chibis n'ont souvent pas de pieds. A la place, leurs jambes toutes droites se terminent comme une sorte de « sabot de chair » autrement dit coupé net dans la continuité de la jambe ; ou bien, ils peuvent aussi avoir des « moignons » en forme de V / U comme les chaussures d'une ballerine.

Plan d'Oxford en 1588. Source : http://data.abuledu.org/URI/582f4225-plan-d-oxford-en-1588

Plan d'Oxford en 1588

Plan d'Oxford en 1588, fac simile de 1879 par William Smith (Digital Bodleian).

Plan de circulation dans la ville de Gap en 1899. Source : http://data.abuledu.org/URI/50f489c9-plan-de-circulation-dans-la-ville-de-gap-en-1899

Plan de circulation dans la ville de Gap en 1899

Fresque murale d'un plan de la ville de Gap de 1899 (intersection rue Villars et rue Pinet), Gap (Hautes-Alpes).

Plan de Concarneau au XVIIIème siècle. Source : http://data.abuledu.org/URI/54a7e3fb-plan-de-concarneau-au-xviiieme-siecle

Plan de Concarneau au XVIIIème siècle

Plan de Concarneau et de la ville close au XVIIIème siècle légendé en français, date et auteur inconnus.

Plan de la Bibliothèque de Rennes - 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/53befadc-plan-de-la-bibliotheque-de-rennes-2

Plan de la Bibliothèque de Rennes - 2

Plan de la Bibliothèque de Rennes au palais du Commerce 2e étage, par Emmanuel Le Ray (1859–1936), architecte de la ville de Rennes.

Plan de la Bibliothèque de Rennes en 1895. Source : http://data.abuledu.org/URI/53befa58-plan-de-la-bibliotheque-de-rennes-en-1895

Plan de la Bibliothèque de Rennes en 1895

Plan de la Bibliothèque de Rennes au palais du Commerce 1er étage, par Emmanuel Le Ray (1859–1936), architecte de la ville de Rennes.

Plan de la cité antique de Dougga en Tunisie. Source : http://data.abuledu.org/URI/54084ec5-plan-de-la-cite-antique-de-dougga-en-tunisie

Plan de la cité antique de Dougga en Tunisie

Plan de la cité antique de Dougga en Tunisie, légendé en français.

Plan de la ville moderne d'Ispahan. Source : http://data.abuledu.org/URI/5209372f-plan-de-la-ville-moderne-d-isfahan

Plan de la ville moderne d'Ispahan

Plan de la ville moderne d'Ispahan, Iran, avec tracé approximatif des murailles des XVI – XVIIe siècles.

Plan de Rome antique. Source : http://data.abuledu.org/URI/51c22822-plan-de-rome-antique

Plan de Rome antique

Plan de Rome antique.

Plan de situation du château royal de Senlis. Source : http://data.abuledu.org/URI/53ac53c6-plan-de-situation-du-chateau-royal-de-senlis

Plan de situation du château royal de Senlis

Château royal de Senlis et prieuré Saint-Maurice, plan de situation basé sur le cadastre.

Plan du château de Brie-Comte-Robert. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b0f5bf-plan-du-chateau-de-brie-comte-robert

Plan du château de Brie-Comte-Robert

Plan annoté du château de Brie-Comte-Robert, en France. 1 : Tour Saint-Jean, 2 : Tours rondes, 3 : Tour Sud-Est, 4 : Tour Nord-Ouest, 5 : Tour de Brie, 6 : Cour du château, 7 : Bâtiments des communs, 8-10-11-12 : Logis seigneurial, 9 : Grande salle. Le château est construit à la fin du XIIe siècle, alors que Robert Ier de Dreux, frère du roi Louis VII, est seigneur de Brie. Le château est situé sur l'ancien domaine de Braia, propriété des évêques de Paris ; le roi Louis VI achète une partie du domaine, en 1137, pour son fils Robert Ier, qui devient ainsi le premier seigneur de Brie-Comte-Robert.

Plan du château de Druyes. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b0f35c-plan-du-chateau-de-druyes

Plan du château de Druyes

Plan du château de Druyes, Yonne : tour-porche, chapelle, logis, Tour du Sault, Tour de Beauregard. Druyes fait partie de la première génération des châteaux philippiens ou châteaux-cours, construits à l'époque du roi Philippe-Auguste avec un plan simple, des tours circulaires qui permettaient d'offrir une meilleure défense à moindre coût. Il est construit sur un plan carré de 52 mètres de côté. Les angles sont défendus par quatre tours rondes. Trois des quatre courtines possèdent une tour carrée. La tour nord, la plus haute, est une porte d'entrée fortifiée. Un grand logis, aujourd'hui disparu, s'appuyait sur la courtine sud, percée d'ouvertures romanes en plein cintre.

Plan du château de Guirbaden. Source : http://data.abuledu.org/URI/51b0f734-plan-du-chateau-de-guirbaden

Plan du château de Guirbaden

Plan du château de Guirbaden : Le château fut construit au XIe siècle sur un lieu déjà occupé par les Romains. Fondé par Hugues III d'Eguisheim pour protéger l'abbaye d'Altorf, il passe dès 1027 sous domination du Duc de Souabe et d'Alsace Ernest II. Il fut agrandi par l'empereur Frédéric II en 1219-1226.

Plan du Château de Tarascon. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b86755-plan-du-chateau-de-tarascon

Plan du Château de Tarascon

Plan du Château de Tarascon dans les Bouches-du-Rhône datant du XV° siècle. Légende : 1- cour d'entrée ; 2- Pont ; 3- Cour d'honneur ; 4- Escalier d'honneur ; 5- Donjon ; 6- Tour de l'horloge ; 7- Tour des chapelles ; 8- Grande chapelle ; 9- Chapelle des chantres ; 10- Tour du sud-ouest ; 11- Panneterie ; 12- Salle des festins ; 13- Tour de l'artillerie ; 14- Accueil ; 15- Garde manger ; 16- Echansonnerie ; 17- Panneterie ; 18- Saucerie ; 19- Fruiterie ; 20- Basse cour ; 21- Tour Marie ; 22- Tour ; 23- Tour d'escalier du chemin de ronde.

Plan du château médiéval de Guédelon. Source : http://data.abuledu.org/URI/537f3276-plan-du-chateau-medieval-de-guedelon

Plan du château médiéval de Guédelon

Plan du chantier médiéval du château de Guédelon à Treigny, Yonne en Bourgogne : le châtelet entre les deux tours d'angle ; le logis du seigneur entre la tour de la chapelle et la tour maîtresse.

Plan du Fort de Roppe à Belfort. Source : http://data.abuledu.org/URI/538b18ec-plan-du-fort-de-roppe-a-belfort

Plan du Fort de Roppe à Belfort

Plan du fort de Roppe légendé en français, dessiné à partir de plans d'archives et de relevés topographiques réalisés par Thomas Bresson. Le Fort de Roppe, de son vrai nom Fort Ney, a été construit entre 1875 et 1877. C'est un ouvrage faisant partie des fortifications de l'Est de la France du type Séré de Rivières. Il fait partie intégrante de la place forte de Belfort. Ce fort possède un pont-levis à son entrée principale. Il est situé au sommet d'une colline proche du village de Roppe (mais situé sur cette commune). En 1889, un abri-caverne est construit à proximité (pour 220 hommes). Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fort_de_Roppe

Plan du Jardin des vestiges à Marseille. Source : http://data.abuledu.org/URI/547746d5-plan-du-jardin-des-vestiges-a-marseille

Plan du Jardin des vestiges à Marseille

Jardin des vestiges de la bourse à Marseille. Schéma représentant l'ancien rivage de la mer et les remparts grecs : 1a: Corne du port, 1b: Quai de pierres, 1c: Plate-forme de décharge, 2a: Tracé des fortifications grecques de la deuxième moitié du IIe siècle avant J.C., 2b: mur de Crinas, 2c: Tour carrée, 2d: Tour penchée, 2e: Courtine, 2f: Tour sud, 3: avant-mur du Ve siècle, 4: Bassin d'eau douce (début du IIe siècle), 5: Terrasse funéraire à triglyphes bas (IVe siècle avant J.C.), 6a: Puits public (détruit), 6b: Terrasse funéraire (détruite), 7: Voie dallée (IVe siècle), 8: Centre commercial de la bourse.

Plan en damier du centre de Chicago. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f6192-plan-en-damier-du-centre-de-chicago

Plan en damier du centre de Chicago

Plan en damier du centre de Chicago (USA).

Plan hippodamien de Pompéi. Source : http://data.abuledu.org/URI/555f4532-plan-hippodamien-de-pompei

Plan hippodamien de Pompéi

Plan hippodamien de Pompéi, zones fouillées depuis le XVIIIème siècle.

Plans de direction de l'anatomie de l'homme. Source : http://data.abuledu.org/URI/531b1f76-plans-de-direction-de-l-anatomie-de-l-homme

Plans de direction de l'anatomie de l'homme

Plans de direction de l'anatomie de l'homme : A) coupe transversale (en vert) ; B) coupe sagittale (en bleu) ; C) coupe frontale (en rouge).

Plans de l'évolution des thermes de l'ouest à Jerash. Source : http://data.abuledu.org/URI/54b59b4e-plans-de-l-evolution-des-thermes-de-l-ouest-a-jerash

Plans de l'évolution des thermes de l'ouest à Jerash

Schéma explicatif légendé trilingue des trois plans successifs (II° - III° siècles après J.-C.) montrant l'évolution des thermes de l'ouest à Jerash en Jordanie, novembre 2014. En rouge les bains chauds. Source : IFPO.

Plans du Crystal Palace de Londres en 1852. Source : http://data.abuledu.org/URI/5489be18-plans-du-crystal-palace-de-londres-en-1852

Plans du Crystal Palace de Londres en 1852

Plan des façades avant et arrière du Crystal Palace en 1852 par l'architecte britannique Sir Joseph Paxton (1803-1865). Jardinier de formation, il proposa pour l'exposition universelle de Londres en 1851, un projet de palais d'exposition de verre et de fer. Le Crystal Palace (palais de cristal) fit sensation, marquant l'architecture de la révolution industrielle et fut la première production sérielle de pièces montées sur le chantier même. Par les matériaux utilisés (fer et verre) comme par la technique de construction (assemblage d'éléments préfabriqués qui permirent une construction rapide), il symbolise et démontre la supériorité industrielle et technique du Royaume-Uni d'alors. Le Crystal Palace fut détruit lors d'un incendie en 1936. Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Joseph_Paxton

Projection orthogonale et rotation. Source : http://data.abuledu.org/URI/50e82887-projection-orthogonale-et-rotation

Projection orthogonale et rotation

Angles de rotation du plan de projection afin d'obtenir une perspective par projection orthogonale avec l'axe des ''z'' vertical. On peut décrire le plan de projection par des rotations transformant un plan donné, par exemple le plan (Oxz). Si l'on s'impose que la projection de vec{e}_3 reste verticale, alors on voit que le plan de projection peut s'obtenir par deux rotations, par exemple : 1) une rotation autour de l'axe (Ox) ; puis une rotation autour de la projection de (Oz) sur le plan. 2) On peut aussi procéder dans « l'ordre inverse » : une rotation autour de (Oz) ; puis une rotation autour de la trace du plan (Oxy) sur le plan de projection.

Quatre types de mouvements plans. Source : http://data.abuledu.org/URI/50aaa363-quatre-types-de-mouvements-plans

Quatre types de mouvements plans

4 types de mouvements plans : a = translation rectiligne ; b = translation circulaire ; c = translation curviligne ; d = rotation.

Rampe enveloppante d'accès à une pyramide. Source : http://data.abuledu.org/URI/50aeaa25-rampe-enveloppante-d-acces-a-une-pyramide

Rampe enveloppante d'accès à une pyramide

Rampe hélicoïdale (ou enveloppante) préconisée par Georges Goyon et N. Wheeler. Cette théorie s'appuie sur une construction de la pyramide avec des rampes de brique crue parallèles aux faces et permettant de tirer les blocs de pierre d'un étage à l'autre. Enveloppant entièrement la construction, cette rampe aurait permis l'élaboration de chaque assise, pierres de parement incluses, offrant une explication plausible à la finition des pierres de revêtement à partir du sommet de la pyramide. En effet, une fois le pyramidion posé, il ne restait plus qu'à démanteler la rampe à partir du sommet, dévoilant les blocs de parement qu'il suffisait de ravaler.

Rampes d'accès à une pyramide. Source : http://data.abuledu.org/URI/50aea835-rampes-d-acces-a-une-pyramide

Rampes d'accès à une pyramide

Rampes de la pyramide de Sésostris Ier à Licht. Le problème de l'élévation des pierres sur les assises des pyramides est celui qui retient le plus l'attention du public. Les égyptologues ont souvent opté pour des solutions fondées sur des rampes, dont les formes et les dimensions restent à définir, tandis que des spécialistes d'autres disciplines s'attachent à donner leurs propres explications. Pourtant, quelques vestiges de rampes subsistent, notamment à la pyramide de Meïdoum, à la pyramide de Sekhemkhet et à celle de Khéphren, ainsi qu'à la pyramide de Sinki, et surtout à celle de Sésostris Ier, à Licht. Toutes sont des rampes frontales, c'est-à-dire perpendiculaires aux faces. Si elles furent effectivement employées, elles ne pouvaient suffire à achever l'édifice, particulièrement dans la phase de la pose des pierres de parement si parfaitement ajustées, comme à la pyramide de Khéops.

Répartition des efforts dans une portée. Source : http://data.abuledu.org/URI/508152b1-repartition-des-efforts-dans-une-portee

Répartition des efforts dans une portée

Transmission des efforts par une structure : effort primaire en rouge, effort réparti en bleu, de gauche à droite : treillis, charge nodale ; voûte parabolique (nubienne), charge répartie ; voûte en berceau, charge répartie ; palée, portique, charge répartie. La vue de détail montre la transmission des efforts de pierre en pierre, ou de brique en brique, pour une voûte arquée.

Semaine verte à Berlin en 1948. Source : http://data.abuledu.org/URI/5343e32f-semaine-verte-a-berlin-en-1948

Semaine verte à Berlin en 1948

Semaine verte à Berlin en 1948, par Walter Fürstenau (1898-1973), caricaturiste allemand.

Silhouette d'espion. Source : http://data.abuledu.org/URI/53b71970-silhouette-d-espion

Silhouette d'espion

Silhouette d'espion : caricature des années 50.

Silhouette de lézard. Source : http://data.abuledu.org/URI/535cd554-silhouette-de-lezard

Silhouette de lézard

Silhouette de lézard.

Super Héros, pour les petits 16. Source : http://data.abuledu.org/URI/52a2de92-super-heros-pour-les-petits-16

Super Héros, pour les petits 16

Super Héros, pour les petits, d'Odysseus (décembre 2013) : page finale

Système de fortification de Vauban 1. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309b866-systeme-de-fortification-de-vauban-1

Système de fortification de Vauban 1

Modèle de citadelle construit par Vauban à ses débuts, connu sous le nom de premier système. Au début de sa carrière d'ingénieur aux fortifications, son travail était très proche de ce qui avait été fait par les architectes italiens et français de l'époque. Lui-même reconnaissait qu'il « paganisait » (allusion au comte de Pagan). Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortifications_et_constructions_de_Vauban.

Système de fortification de Vauban 2. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309bb26-systeme-de-fortification-de-vauban-2

Système de fortification de Vauban 2

Tirant expérience de la poliorcétique (guerre de siège), Vauban développa un deuxième système. S'étant rendu compte que la prise d'un bastion entrainait invariablement la prise rapide de la ville, il décida de séparer ces derniers de l'ouvrage. Cette modification avait pour avantage de mieux protéger l'artillerie et de créer une deuxième ceinture de protection. Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir".

Système de fortification de Vauban 3. Source : http://data.abuledu.org/URI/5309bbff-systeme-de-fortification-de-vauban-3

Système de fortification de Vauban 3

Ce dernier système est l'aboutissement de plusieurs décennies d'expérience militaire. Ce type d'ouvrage ne fut construit qu'une fois, ce fut Neuf-Brisach, en Alsace, destiné à remplacer la place de Vieux-Brisach (Alt-Breisach en rive droite du Rhin, perdue par la France). Il reprend les évolutions du deuxième système qui augmentait encore la défense en profondeur notamment par l'implantation de « tours-bastions » renforçant les bastions. Travail personnel librement inspiré de Serge François, in "Places Fortes, Bastion du Pouvoir". Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fortifications_et_constructions_de_Vauban.

Thermes gallo-romains de Chassenon en Charente. Source : http://data.abuledu.org/URI/53bed7a7-thermes-gallo-romains-de-chassenon-en-charente

Thermes gallo-romains de Chassenon en Charente

Plan du niveau de circulation publique des thermes de Chassenon (d'après Brethenoux, "L'agglomération antique de Chassenon" 2012).

Tintin-Lutin et l'ours. Source : http://data.abuledu.org/URI/560c58b3-tintin-lutin-et-l-ours

Tintin-Lutin et l'ours

Benjamin Rabier et Fred Isly, Tintin-Lutin, 1898. Benjamin Rabier et Fred Isly, Tintin-Lutin, 1898. Tintin à la chasse à l'ours.

Vraie Grandeur de droite. Source : http://data.abuledu.org/URI/51a5acd0-vraie-grandeur-de-droite

Vraie Grandeur de droite

Vraie grandeur d'une droite obtenue avec la technique dite du changement de plan.